Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de algerie-infos

"La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s'est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s'y trouve" Djalāl ad-Dīn Rūmī (1207-1273)

Sidi-Saïd se confie en "off" à Liberté

Off the record (hors enregistrement): les journalistes qui promettent l'anonymat doivent tenir leur promesse, devant quelque instance que ce soit, sauf si la source, qui a demandé le off, a volontairement trompé le journaliste. C’est la règle communément admise dans la déontologie du journalisme, de part le monde.

Dans son édition d’aujourd’hui, Liberté se pourlèche les babines d’enfoncer Sidi-Saïd, en publiant ses confidences « off the record ». Sans doute, est-ce une manière de sanctionner le patron de la centrale UGTA pour sa compréhension -incompréhensible pour la rédaction antigrève de Liberté- à l’égard des grévistes d’Air Algérie, le 14 juillet.

Omar Ouali écrit notamment : « Avant d’être sollicité par le syndicat des PNC (note : il s’agit du personnel naviguant commercial) pour jouer les bons offices, Sidi-Saïd s’est bien gardé de s’impliquer officiellement dans le conflit, préférant envoyer au charbon la coordination des sections syndicales de l’UGTA de l’aéroport, qui avait notamment appelé dans un communiqué à “la sagesse”, tout en reconnaissant le caractère “légitime” des revendications du personnel navigant commercial. Cependant, dans une déclaration en off à Liberté, mercredi, Sidi-Saïd qualifiait la grève de “sabotage économique”.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article